« Nouvelle épidémie » d’hépatite C chez les gays

Communiqués 201210 janvier 2012


Agés de 35 à 50 ans, bien installés dans la vie, ils fréquentent le milieu de la fête et de la nuit, et font usage de drogues injectables.
« Ils », ce sont des gays souvent séropositifs au VIH, qui finissent par contracter l’hépatite C et par se désocialiser. Le docteur Michel Ohayon en voit arriver régulièrement au centre de santé sexuelle Le 190. Il sonne l’alarme au micro de SIS Radio.

Lien : sida-info-service.org

Interview du docteur Ohayon (pdf)