Convention nationale

A la une, Communiqués, Communiqués 201628 septembre 2016


dsc_3197L’ENIPSE et  l’association « LE REFUGE » unissent  leurs forces et leurs missions respectives pour mieux accompagner les jeunes LGBT rejetés par leur famille et limiter l’impact de l’homophobie/transphobie subie par ces jeunes, en particulier sur leur santé sexuelle et mentale.

Oui,  il est encore difficile pour une personne LGBT de se construire dans sa différence et l’étape du coming out pour un(e) jeune LGBT reste toujours un acte fondateur de son identité et de son acceptation auprès des personnes qu’il ou elle aime le plus.

De nombreuses études ont montré, qu’en réaction à l’homophobie et au stigma sociétal qu’ils subissent, les jeunes LGBT sont plus à risque de développer à l’adolescence ou à l’âge adulte un certain nombre de facteurs aggravant :

  • un manque d’estime de soi
  • une hyper vigilance par peur d’être reconnu comme gay
  • une anxiété généralisée
  • une dépression
  • une envie suicidaire
  • une consommation de substances psychoactives
  • un comportement sexuel à risque ou addictif…

C’est pourquoi notre équipe partout en France orientera les jeunes en difficultés rencontrés lors de nos interventions vers l’association « LE REFUGE » et proposera aux jeunes que « LE REFUGE » suit déjà, une approche globale en termes de santé :  

  • les offres de dépistages VIH, IST, hépatites,
  • l’accès à des permanences de santé sexuelle et mentale ou toutes autres actions de bien-être global
  • un accompagnement personnalisé des jeunes LGBT, à la demande du « REFUGE » mais aussi de faire bénéficier les équipes du « REFUGE » (bénévoles et salariés) de formations, d’informations et de sensibilisation à propos du VIH, des autres IST et des hépatites.

Nous le rappelons ici l’homosexualité n’est  pas un choix, c’est une variante de la sexualité humaine qui ne devrait poser aucun problème de place dans la société et dans la famille, à l’heure où « La Manif pour tous » repasse à l’offensive. Ses effets sont dévastateurs sur nous tous et encore plus sur les jeunes LGBT en phase de construction.  RESTONS MOBILISÉS !