Garçon Magazine : JUAN GASTON

A la une, Communiqués 2018, Presse12 novembre 2018

Je me souviens de mon premier mariage gay homosexuel non légal
Bordeaux la « conservatrice » à ces lieux gays et bien sur ces figures emblématiques LGBT. Pour ce numéro et toujours en partenariat avec nos amis de l’Enipse, nous avons choisis de mettre en avant Juan, un patron gay très concerné par la prévention et le bienêtre de la communauté !

Propos recueillis par Christophe Soret

Tu es le gérant du Sauna Thiers dont nous avons déjà parlé dans Garçon Magazine. C’est plus à l’homme que nous voulons nous intéresser. Peux-tu nous retracer ton parcours ?

J’ai un parcours assez classique. J’arrive du monde de la finance puisque j’ai claqué la porte de mon job en cabinet comptable pour reprendre cette affaire il y a douze ans.  Donc question gestion ça ne me faisait pas peur mais question exploitation d’un sauna je n’y connaissais absolument rien et que j’ai dû apprendre sur le tas. !   Mais c’est une très bonne expérience et aujourd’hui je ne regrette pas d’avoir pris ce risque.

Ce qui me rassure c’est que j’achète toujours autant de capotes à notre centrale d’achats qu’il y a quelques années 

Tu t’occupes de ton sauna depuis 12 ans, constates-tu une évolution des profils et des comportements dans ta clientèle ?

Non je n’ai pas constaté de changement dans les profils de ma clientèle.  Il faut dire qu’on propose depuis des lustres la même prestation et mêmes équipements et que donc les clients viennent toujours chercher la même chose.  Pour ce qui est des comportements, il y a une nette évolution concernant la prévention, grâce aux nouveaux outils de dépistages et à la pédagogie faite depuis des années. Ce qui veut dire que les clients sont plus informés, font plus de dépistages mais concernant les pratiques à risque c’est difficile à dire mais je pense qu’il y a toujours une part importante de gens qui aiment prendre quelques risques, et je dits pas ça seulement au sauna, mais je le vois autour de moi et aussi sur les sites de rencontres.  Ce qui me rassure c’est que j’achète toujours autant de capotes à notre centrale d’achats qu’il y a quelques années.

La prévention que tu as mise en avant, très tôt, avec l’Enipse, repond elle aux demandes de tes clients ? Penses-tu qu’il y ai une priorité en termes de prévention ?

​Alors la présence de l’Enipse ou de Aides au sein du sauna ne vient pas vraiment d’une demande de la clientèle je pense mais plutôt d’une proposition de collaboration entre nous. Mais on savait qu’il y aurait un public intéressé et depuis les personnels de ces associations font partie du paysage et personne ne trouve à redire.

La priorité reste toujours la capote, même si je sais une partie des personnes s’est tournée vers la Prep qui elle présente des avantages et des inconvénients.

As-tu suivi ou participé à un combat de notre communauté ? (Mariage pour tous, PMA, droit au changement d’identité des trans…)

​Je participe tous les ans à la marche des fiertés. C’est plus à titre personnel pour le côté festif, mais de plus jeune quand j’ai participé aux premières marches dans ma ville j’étais plus militant !!

Je me souviens par exemple pour le premier mariage gay homosexuel non légal qui s’était déroulé tout près d’ici à la mairie de Bègles, il y a eu une très grosse mobilisation à la marche et elle était très axée sur la revendication du mariage gay ! il a fallu attendre encore dix ans pour que ça se produise !!

Tu nous indiquais ne pas faire partie d’une association LGBT. Mais y en a-t-il une qui pourrait t’attirer ? (Si oui pourquoi…)

On a une tirelire pour récolter des fonds toute l’année pour l’association du Refuge, on participe au Sidaction, on collabore nous commerçants avec le Girofar… Voilà ​je ne veux pas mettre une association plus en avant qu’une autre. Notre porte est ouverte à tout le monde. Bien sûr c’est avec l’Enipse et Aides que nous travaillons le plus et ils font un gros travail de prévention et dans tous les lieux gays du Sud-ouest et en France.

Notre maire est de droite donc plutôt conservatrice, mais il n’a jamais dit qu’il était contre le mariage

Que peux-tu nous dire de la vie gay à Bordeaux ? La commune a-t-elle une volonté politique LGBT ?

​La vie gay à Bordeaux est très active. Je pense que les gays affectionnent venir vivre leur sexualité plus librement dans une grande ville que ceux qui vivent dans une petite ville rurale ou conservatrice.  Ce qui m’amène à répondre à ta deuxième question, à savoir si la politique de la ville est-elle volontariste avec la communauté LGBT. A mon avis oui. Si on prend par exemple la marche des fiertés, même si le parcours je le trouve un peu trop court, ils ont répondu positivement pour nous encadrer, veiller à la sécurité et à la propreté. Ils illuminent un monument aux couleurs de la Rainbow même si en tant que gay j’en voudrai beaucoup plus…

Autre exemple pendant la bataille du mariage gay, il y a eu beaucoup de manifestations de pour et contre mais tout le monde a pu s’exprimer et défiler dans les rues.  Notre maire est de droite donc plutôt conservatrice, mais il n’a jamais dit qu’il était contre le mariage, donc c’est un peu d’ouverture envers notre communauté.

En dehors de ton sauna, y a-t-il un lieu gay, ou tu aimes aller, que tu puisses recommander à nos lecteurs ?

On n’a pas à se plaindre. On a trois bars gays avec des ambiances différentes, un bar cruising tenue par des anglais adorables et déjantés, un sex club, deux saunas, une boîte de nuit et sans oublier pour les filles un bar lesbien. Sans parler d’une vie associative très riche. Je ne veux pas mettre un établissement à l’honneur puisque c’est des lieux très différents mais à ceux qui ne connaissent pas notre belle ville déjà je peux leur dire qu’elle mérite vraiment le coup de la visiter et que du coup faire un tour de nos établissements agrémente le séjour.

Jess de Crunch Boy parle souvent de ton établissement ; qu’elle relation vous lie ; comment se passe votre collaboration ?

​Oui il parle même trop de nous je n’arrête pas de lui dire lol Sérieusement il s’implique beaucoup au sauna, même que les clients pensent que c’est lui le patron.

Il bosse avec nous depuis dix ans au même moment il débutait sa carrière de producteur de film.  Mais même si son activité personnelle lui prend beaucoup de temps, il veut continuer à faire de l’accueil, à mon avis pour avoir un contact direct avec la clientèle, qu’il n’a pas avec ses films.

PLUS D’INFOS : Sauna Thiers 329 Avenue Thiers, 33100 Bordeaux

http://sauna-thiers.com/

Facebook : Sauna Thiers

Tel : 05 56 32 00 63

 

Télécharger le fichier PDF